Les métiers de la restauration manquent de bras – sahelbusinessweek.org

Postes à pourvoir ! Près de 200 000 emplois sont à pourvoir dans le secteur de la restauration, en cuisine et en salle. Le confinement est passé par là, les modes de vie ont changé, les envies sont nouvelles, et de nombreux bras ont quitté les métiers de l’hôtellerie et de la restauration.

Il y a aujourd’hui près de 200 000 postes à pourvoir. Une situation qui s’est aggravée en raison de la réouverture d’établissements après la crise. Côté cuisine, côté salle, on manque de commis, chefs de partie, pâtissiers, serveurs, chefs de rang, sommeliers, etc. Pourtant, les écoles de formation font le plein, mais de nombreux collaborateurs quittent l’univers des métiers de bouche au bout de quelques mois, en se rendant compte que le métier rêvé ne correspond pas au métier réel.

Ce sont des filières où l’on travaille quand les autres se reposent. C’est vrai, il faut le savoir d’emblée. Pour ceux qui l’acceptent les conditions de travail se sont nettement améliorées, et les forces vives des quartiers peuvent trouver une passion dans ces métiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.