Cameroun : Cabral Libii va-t-il trop loin ?

Député, arrivé en troisième position lors de la dernière présidentielle, l’opposant brise un tabou en prônant la suppression des régions et l’instauration d’un « fédéralisme communautaire ». Mais pas sûr que les électeurs, dont il espère remporter les suffrages en 2025, soient prêts.